la couture et moi

Publié le par Floryne

A l'invitation de la marquise, je vais raconter mon histoire avec la couture.

En premier lieu, j'ai eu une approche passive. En effet je regardais puis j'assistais ma mère quand elle cousait.


Au fur et à mesure je suis montée en grade, j'avais l'insigne honneur d'attacher les fils et enlever le fil à bâtir. (Ouais les trucs chiants)


En plus de tout cela, j'ai appris à décalquer les patrons sur les burdas (ils étaient en allemands, hum c'était il y a un petit moment)


j'ai tenté de nombreuses fois de coudre toute seule, mais cette machine récalcitrante s'obstinait à ne pas coudre droit. Donc je décalquais les modèles qui me plaisaient je coupais le tissu avec maman et laissait à ma mère l'assemblage.

 

Un jour, je suis devenue grande.

J'avais quitté depuis quelques années le giron familial, je me suis achetée une machine à coudre. Je m'en suis servie réellement bien un an plus tard, et petit à petit j'ai réussi à faire de petits ouvrages et certains plus compliqués.

J'ai du apprendre à couper mon tissu, les premières fois toutes seule ce n'était vraiment pas évident.

Depuis, je me suis achetée une autre machine, plus silencieuse qui me permet de coudre même en pleine nuit.

Maintenant j'ai la tête qui fourmille d'idées, de projets, il me faut un sérieux sens de l'organisation si je veux les mener à bien, donc ya du boulot. Je couds quand j'en ai l'occasion, quand ma petite boule d'énergie m'en laisse le temps et que je n'ai pas un autre projet (crochet, cuisine....) en tête.

 

à bientôt.

Publié dans Blablabla

Commenter cet article

nessa 22/04/2012 12:37

woui le pire c'est que je suis super diplomée (BEATEP diplome d'etat de direction) et je n'ai plus envie de travailler dans cette filière :-/ précaire, trop de pression ... bizz

nessa 21/04/2012 21:46

on y parait que ça fait du bien de vider son sac lol je devais coudre une 12zaine de costumes pour les enfants du centre de loisirs où je bossais , une collègue m'a preté sa machine a coudre en me
disant :"attention elle coute cher et j'en ai eu pour beaucoup de réparation ...

je prends un tissu , déja je n'arrive pas à le découper lol ça part tout de travers et après je commence à coudre et tout s'emmele dans l'aiguille et je n'arrive plus à extirper le fil... crise de
nerf à en pleurer je croyais que j'avais bousillé la machine(je suis dans le centre de loisirs ) dans l'école mais pendant mon heure de pause (donc toute seule)

une atsem qui passe m'entend et vient pour m'aider mais ne peut rien, elle prévient la maitresse qui vient me voir et me reconforte en me disant que le tissu lycra que j'avais était hyper difficile
à couper et à coudre ...elle me propose son aide car sa mère est couturière pour faire tous les costumes !! donc je dis oui moi mon boulot c'est pas couturiere ...;et voilà mon chef qui l'apprend
me hurle dessus (c'était pas la première fois) et me dit que c''était à moi de le faire seule ...extera extera j'ai porté plainte pour harcelement moral et la procédure est toujours en cours à la
secu depuis 2 ans ... voili voilà :-/ :-)

Floryne 22/04/2012 12:31



C'est hallucinant ça!!!



nessa 21/04/2012 20:29

j'ai perdu mon boulout à cause du machine à coudre :-/ une longue histoire ...faudra que j'apprenne :)) bizzz

Floryne 21/04/2012 21:21



Aïe aïe, pô drole ça! Tu me raconteras un jour? Parce que pour le coup tu m'intrigues là.



Cindy 17/04/2012 22:10

Ohhhh une couturière ça c'est chouette. J'ai commencé un peu comme ça moi aussi.
C'est VRAI !!!!! Les burdas étaient en allemand avant c'était pas facile de se repérer sur le patron ;-)
Le dernier HS ÉTÉ spécial enfants est vraiment bien au fait, même si je n'ai encore rien fait.
Bisous

Floryne 18/04/2012 00:36



Souvenirs, souvenir, hein, lol . Maintenant ils ne sont plus en allemand mais vu la complexité de certaines
explications on pourrait  croire que c'est encore le cas.



Casse-bonbec 16/04/2012 19:44

C'est sûr, j'ai angoissé avant de me lancer mais nécessité faisait loi, de toute façon !

Floryne 17/04/2012 21:22